Des artistes à l'hôpital

Des artistes à l'hôpital

Qu’ils soient plasticiens, danseurs, comédiens, photographes ou écrivains, chaque année, des artistes marquent de leur présence la vie de l’hôpital. Certains laissent la trace de leur passage, d’autres s’en vont après avoir marqué notre imaginaire.

Dans le temps du soin

Certains projets mobilisent, le temps d'un cycle de quelques semaines ou quelques mois, patients et soignants autour d'un même thème ou d'un projet artistique mené par un artiste professionnel. Ces projets qui s'inscrivent dans le temps du soin participent au développement de la créativité, de la curiosité, au désir de partager et de s'ouvrir, vers de nouveaux possibles, de nouveaux lieux et de nouvelles expériences.

Chaque projet est aussi l'occasion pour les participants (patients et soignants) de construire de nouveaux savoir-faire et être, de se voir autrement et de développer un imaginaire personnel et collectif.

Des lieux et des œuvres

Depuis 2013, des artistes sont également invités à créer une œuvre pour l'hôpital. Ces œuvres forment peu à peu un "portrait poétique" de l'institution. Certaines nous aident également à "voir autrement" les lieux et les choses.

En 2013, Gérard DEPRALON est invité à faire le portrait de l’hôpital dans son quartier.

En 2015, le musicien Ollivier COUPPILLE et le plasticien André AVRIL réalisent chacun une œuvre in situ dans la Chapelle de l’hôpital.

En 2016, la plasticienne Céline DODELIN réalise 3 sculptures "Bombus" inaugurées à chaque saison dans "coin" différent de l'institution. La même année, l'artiste Olivier NEDEN réalise "Au grand air", une installation éphémère dans la Chapelle.

En 2017, l'écrivaine Fabienne SWIATLY réside deux semaines dans l'hôpital afin d'y découvrir la nuit et publie le texte "Un jour, je suis passée de nuit". Le collectif HAPTIQ qui rassemble des danseuses amateurs encadrées par la chorégraphe Annette LABRY, créé sur la site de l'hôpital 4 "capsules" comme autant de "saisons".

En 2018, le peintre Bernard PELLIGAND est invité à présenter des fragments de son œuvre dans le BAZAR tandis que le chorégraphe Alexandre ROCCOLI vient travailler avec le danseur Yassine ABOULAKOUL son spectacle HADRA en septembre, dans la Chapelle, et la présente en résonnance de la Biennale de la Danse.